Facebook

jeudi 31 mai 2018

Apache

Mon amie Nénette m'offre un soin, j'ai le choix entre un massage et un soin chamanique.
 J'hésite beaucoup les deux me font plaisir. Le chamane me parle fort et je suis très curieuse de le découvrir,mais le massage me ferait un bien fou.
Après une très longue réflexion Nénette me suggère de pauser la question au pendule, qui me répond massage. Là je suis très déçue.
Moi _ il y a du vent ça ne marche pas ce truc
Nénette _ T'es sure que ça ne marche pas?
ça la fait beaucoup rire
Je me rends au rendez-vous, la gentille dame me demande si j'ai fait mon choix.
Moi _ oui! CHAMANIQUE, dis-je très fière de moi.
Elle me demande de m'installer sur la table de massage, me met des pierres sur et autour de corps.
Elle _ fermer les yeux... et elle me donne des consignes.
Le soin démarre, elle bat le tambour. Instantanément ma respiration se cale sur le rythme du tambour et je pars en voyage...
Je me retrouve à regarder une tribu apache. Les tipis sont en cercles et en quinconce, au milieu brûle le feu. Chacun vaque à ses occupations.
Certaines cousent...
Un beau jeune homme joue à  trap trap avec un enfant qui crie de joie. Une belle jeune femme est assise en tailleur elle fabrique le fil à coudre;
Elle s'arrête de travailler et regarde avec amour le jeune et l'enfant jouer.
Je comprends que c'est sont amoureux, l'enfant n'est pas le leur, elle pense attendrie  qu'il fera un papa formidable.
Sur quelques images, c'est très étonnant, mais on comprend un grand bout de vie, il n'y a pas besoin de détails.
De cette Scène formidable je me retrouve dans le désert, je suis un guerrier du genre touareg. Cette histoire ne m'intéresse pas et je me retrouve en Égypte.
Je ne contrôle rien je ne sais pas comment je me retrouve d'un endroit à un autre...
L'Égypte, je connais bien, j'ai toujours était fascinée et passionnée pas cette civilisation. Enfant je savais lire les hiéroglyphes, je n'ai pas  pas entretenu ce savoir, aujourd'hui je ne sais plus j'ai oublié.
Bref, revenons à l'histoire.
Je suis dans un long, très long couloir sombre, tout au bout la lumière d'où se détache la silhouette d'Anubis. C'est génial, je le salut ravi de le rencontré, mais bon je préfère retourner chez les Indiens.
Je m'y retrouve instantanément!
Cette fois ce beau jeune homme je sais qu'il est mon fils, on me l'a tuer sous mes mes yeux horrifier? Impuissante, je n'ai rien pu faire.
C'est le jour de ses funérailles, je le vois brûler sur le bûcher.
C'est affreux, j'ai le cœur arraché...
Une vielle femme, la chamane du village ou la sage je ne sais pas trop, me dépose un bébé dans les bras.
Il est enroulé dans une peau, je ne voie pas sont visage, mais je sais que c'est un garçon et que c'est le mien.
Le soin s'achève brutalement. La dame ne s'est pas rendu compte que j'étais partie, elle m'a poser les mains sur la tête en me disant: et VOILÀ!
Le retour à était très brutal, j'avais l'impression d'être en milles morceaux.
Quand j'ai réalisé ce qui venait de se passer, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, ça m'a pris des mois pour m'en remettre.
La conclusion est que ça était un merveilleux voyage, mal guider, il faut bien choisir sont thérapeute et se genre de voyage ne se fait pas pour jouer ou rigoler, c'est sérieux et il peut y avoir des complications.
Heureusement Nanou a pu m'aider à me rassembler et faire le travail qui devait être fait, je le partagerais dans une autre histoire, car celle-ci est déjà bien longue
Reptiliens

Nous accompagnons une amie, Nénette, à une soirée initiation énergétique dans une ville prés de chez nous, heureux de partager se moment avec elle.
Nous entrons dans la salle, prenons place.
La dame qui organise cette soirée se présente, explique sont parcourt et le déroulement de la soirée.
Bien, nous commençons avec une boule de lumière que l'on se fabrique. Il faut faire connaissance avec elle, l'apprivoiser.
Ce ci fait on se la fait passer d'une personne à l'autre, bref on joue avec. Lorsqu'il faut partager Nénette qui fait un duo avec une personne inconnue refuse de partager, c'est a elle, c'était très drôle et nous à fait beaucoup rire.
Moi j'ai beaucoup triché sur les exercices, car ça m'ennuie fortement.
Chacun ça boule, assis à ça place on doit faire monter cette boule très haut et redescendre très bas dans la terre.
J'accompagne ma boule et rentre avec elle dans la terre.
Quand j'arrive, je suis surprise de ne pas être seule, un nombre innombrable de reptiliens sont là!
Mince alors, c'est la première foie que j'en vois.
Ils sont grands, une allure humaine, les jambes sont un peut différente, ils sont très athlétique, une queue qui touche le sol, ils peuvent y prendre appui. Le visage est presque humain également sans le relief du nez, la peau est plutôt écaillée dans des teintes vert jaune.
Ils sont tout aussi surpris que moi, ont peur et s'enfuient.
Je remonte avec ma boule, choquée et curieuse de ce que je viens de voir.
Je redescends avec la boule, pareil, ils sont là et s'enfuie de nouveau, mais l'un d'eux est curieux, il s'arrête dans ça course se retourne pour me regarder.Ont s'observe et je remonte.
On redescend la boule, de nouveau, ils sont toujours là et s'enfuient encore, tous sauf un!
La curiosité est plus forte que la peur.
Il me demande ce que c'est?
Moi _ c'est une boule d'énergie
La dame demande de remonter la boule, se que je fis et là!!!!
Le reptilien est droit au milieu du cercle de participant, il a peur est n'est pas tranquille. Je le rassure surprise de le voir là au milieux.
On se regarde dans les yeux , se qu'il l'apaise et me redemande de nouveau se que c'est?
Moi _ c’est une boule d'énergie et de lumière tu la veux?
Lui  _ oui je veux
Je la lui donne et il repart d'où il vient en la tenant comme un trésor, dans ses deux mains à hauteur de sont cœur.

Voilà une bien drôle d'histoire que je n'ai osé partager sur le moment.
J'ai fait une autre rencontre de ce type, mais ce sera pour une fois...


lundi 28 mai 2018

Symbole

Je suis bien calée dans mon lit et lit un peu avant de m'endormir.
Je tombe sur un article scientifique qui m'intéresse énormément.
Il est écrit avec des mots simples pour quelqu'un qui sait, mais moi je n'est aucune connaissance dans ce domaine, je dois lire et relire pour enfin comprendre. Je pose l’article heureuse d'avoir compris.
En ferment les yeux, une drôle de bestiole m'apparait. Elle à un pied qui part un peut large, s'affine et tourne sur lui même plusieurs fois pour faire en sont centre un œil.
Étonnamment cette image reste, j'ai le temps de bien la regarder. Je sais que c'est important et que je dois le transmettre à la personne qui a écrit l'article.
Je la regarde sous toutes les coutures pour la mémoriser.
C'est blanc gris. Je m'adresse à elle et lui demande ce que c'est et à quoi ça sert, rien pas de réponses.
Tien! et dans l’œil qu'est ce qu'il y a ?
Je regarde à travers, c'est splendide, je vois l'univers.
Je m'endors sur cette bien belle image.
Deux jours après je me souviens de cette image et décide de la dessiner pour ne pas l'oublier.
Il me faut encore deux jours pour me décider à l'envoyer à la personne concernée.
Je suis surprise, elle ne me prend pas pour une folle et me dit que ses études concernent se que j'ai vu.
C'est juste génial pour moi que ce soit validé.
Si cette personne se reconnait en lisant cette petite histoire, merci encore pour tout.
Je ne sais pas comment c'est arrivé à moi, mais c'est incroyable!
MERCI
Expérience

JM est guérisseur, il a de nouveaux accès et à besoin de les comprendres.
Nous proposons à une amie qui est entre autres clairvoyante de faire un soin ensemble pour qu'elle nous disse ce qu'elle ressent ou voit.
Tout bien réfléchi elle nous propose de faire sur un ami à elle que l'on ne connaît pas.
Il fait de la méditation depuis fort longtemps et à un très bon ressentit,ça nous permettra à Karine et moi de regarder et ressentir se qu'il se passe JM accepte.
Nous voilà en route pour la demeure de Gilou. Nous nous présentons respectivement nous installons pour la séance. Gilou s'allonge sur la table de soin, Léti et moi assises en tailleur sur un doux tapis.
Le soin peut commencer.
JM demande à Gilou de lui dire ce qu'il ressent.
Gilou: _ un faisceau lumineux me descend dessus et une forte lumière me pénètre et m'envahit
Jm:    _ Autre chose?
G      _ On dirait que tu me découpes avec un laser, c'est incroyable, tu travailles exactement sur ce que je bosse depuis quelque temps
( l'accord passé est de faire un soin global sans donner aucunes infos pour ne pas être influencer)
g      _ Avec une main, tu me découpes et avec l'autre tu mets un baume réparateur.Hallucinant.

J'observe sans intervenir et vois des ailes dans le dos de JM

g  _ Il y a l’archange Michael et Raphaël qui on prit placent et sont très heureux de travaillé avec toi, car tu leur facilites grandement le travail, tu les laisses faire, tu es un superbe canal, ai confiance en toi ce que tu fais est génial.

Quel joli message...
En regardant ce qu'il se passe, je vois un extra terrestre dans les énergies subtiles de Gilou qui bidouille quelque chose. Je m'adresse à lui:
_ bonjour, qui es-tu?
Il ne me répond pas
_ Que fais-tu?
Il daigne lever la tête, me regarde avec un air malicieux et ne me répond toujours pas, il continue comme si je n'étais pas là
J'insiste et lui redemande: que fais-tu?
Sans me regarder: je travaille dans le subtil
_ tu fais quoi dans le subtil?
Il me regarde d'un air narquois et me dit:
_ Ce n'est pas la peine que je t'explique tu ne comprendrais pas avec ton cerveau de pauvre humaine.
_ Bon d'accord fait...
Je me tourne vers Léti lui demande se qu'elle voit histoire de vérifier que je ne déraille pas
_ Il y a un extra terrestre qui se moque de toi tout en travaillant
Ça nous amuse et me rassure.Elle me demande ce que moi je vois d'autre?
_ De la lumière colorée
_ TU dois en faire quoi?
_ Transformer
_ Alors, envoie
J'envoie la couleur qui va et fait ce qu'elle doit.

À la fin de cette expérience, on partage ensemble nos ressentis et visions.
Ce qui est formidable c'est que nous étions donc quatre, à avoir des accès et des ressentis différents, mais en définitive avec nos filtres personnels on à tous les mêmes infos, c'est génial!
Ce qui nous à était demandé ce jour-là c'est de nous unir dans le travail de l'énergie pour décupler la force et la lumière ce qui permet d'ouvrir plus de portes en plus grandes.
Nous sommes de plus en plus de travailleur de la lumière et avons besoin que de plus en plus de lumières s'éclairent pour faire baisser l'ombre.

À tout bientôt pour de nouvelles aventures

samedi 28 avril 2018

L'Indienne

C'est une jeune femme, je ne sais pas à quelle tribu elle appartient.
Elle est mariée, sont mari et elle partage un immense et bel amour.
Le genre d'amour que l'on ne rencontre pas tous les jours.
Elle l'admire, il est grand beau, fort, il est tout pour elle, sont tout, son univers, ça vie.
Pour lui c'est la plus belle, la plus parfaite des épouses, elle est aussi sont tout.
Les hommes de la tribu se préparent et  partent à la chasse ensemble.
Pendant que sont mari chasse elle vaque à ses occupations et fait le travail qu'elle à a faire, ramasser du bois, nettoyer les peaux, coudre, préparer le repas pour
le retour de son amoureux...
Les tâches terminées elle va se promener dans un champ d'herbe haute, ramasse une brassée de fleurs.Le ciel est bleu, pas de nuages, une légère brise, une belle journée.
Elle rentre au campement.On lui apprend que sont bien aimé  rejoint le monde des esprits.
À ce moment-là tout s'écroule, elle a tout perdu,elle est dévastée par la douleur et le chagrin.
Le village la chasse.
Elle monte sont tipi prés d'un cours d'eau. Elle est seule,abandonnée, trahie... Elle vivra là peu de temps.
La tribu à trahi sont mari, la chasse était un prétexte pour le sortir du village et l'assassiner d'une flèche dans le dos,et ont jetée la veuve comme une mal propre.
Sont chagrin est inconsolable. Elle ne peut pas vivre sans lui.
Elle décide de monter au sommet de la montagne et se laisse mourir de chagrin, dans la solitude et l'indifférence la plus absolue...
C'est l'histoire qu’a revécue Lili la chamane aujourd'hui lors d'un soin.
Aujourd'hui elle a fait face à la tribu. Ce sont eux qui se sont approchés d'elle et on demandé sont pardon.
La vielle chamane lui à attrapée les joues et droit dans les yeux lui à dit:

- Je te demande pardon pour tout le mal que l'on t'a fait.
Elle à put pardonner la tribu et les faire passer dans l'autre monde, se pardonner de s'être laissé mourir et dire au revoir à sont mari bien aimé!

Ce fut un très beau moment partager, très émouvant.
Merci de m'avoir permis de vivre et de ressentir tout ça avec toi

mercredi 11 avril 2018

Katherine
Une dame se présente à moi. Ses vêtements sont d'époque renaissance.
Les cheveux sont longs de couleur châtain , lui tombe dans le dos .
Elle est mal mise, les cheveux en bataille les vêtements froissés.
Elle n'est pas très contente visiblement. Je ressens une forte énergie, de la colère et de l'incompréhension.
Nous sommes trois à partager cette vision. Chacun de nous ayant une bribe d'information nous savons qu'elle veut être reconnu.
Elle nous donne sont prénom qui est Katherine.
C'est une courtisane de la cour, elle est considérée comme une catin, ce qui n'est pas le cas et la contrarie fortement.
Elle est enceinte, l'enfant est le fruit du viol.
L'homme qu'elle aime est loin d'elle et ne peut rien pour la défendre et la protéger.
L'ayant écouté elle se sent mieux et tient   sont enfant dans les bras. Nous lui rendons hommage en levant un verre en sont honneur ainsi qu'a sont sont petit. Je reçois ça charge émotionnelle, je ressens un grand chagrin, je suis très triste et pleure. Je me ressaisis en me rappelant que ça ne m'appartient pas.
Au moment du couché nous éclairons deux bougies. Une pour Katherine et l'autre pour sont enfant.
Une foie dans le lit elle me raconte sont histoire:
C'est une femme de la cour.Pour assoir certains privilèges, sécurité et confort elle accepte de coucher avec les Monsieurs qui peuvent lui offrir tout cela . À cette époque ça se  passé comme cela, bien que les choses n'est trop changées.
Elle est considérée comme une catin, ce qui n'est pas le cas, ça la blesse énormément, mais fait avec.
L'homme qu'elle aime, sont protecteur est loin d'elle.
Katherine découvre ça grossesse, ça la met en joie,même si c'est le fruit de l'abus sexuel.
Elle est dans un carrosse en route pour une destination qu'elle ne m'indique pas.
Assis en face d'elle, un Homme, il l'accompagne, ce n'est pas sont bien aimé.
Ils discutent. Katherine sens le mal être et l’engouasse montée, ça lui serre la gorge et envahie tout son être.
L'homme change de place. Il s'approche d'elle,comme pour l'étreindre, mais au lieu de ça il la poignarde d'un cout  bien placé dans le ventre.
Surprise, confuse, elle s'éteint dans la douleur en pensant à l'homme de ça vie.
Celui-ci aura une vie longue remplie de remords de ne pas avoir pu la protéger, la sauver, car loin d'elle. Ça bien aimée Katherine lui manquera toute ça vie, il mourra dans le chagrin et la solitude.
Katherine m'a fait vivre ça vie pour que je comprenne. Probablement ma compassion ou le fait de partager, je ne sais pas, elle est  soulagée, ce sent bien, quelque chose a transmuté débarrasser,  d'un poids.
Du coup tout change. Katherine n'est plus échevelée, ses cheveux forment une cascade de boucles jusqu'au milieu du dos, le devant et les cotés rassemblés en une jolie attache.
Çà robe et superbe, sont petit garçon lové au creux de ses bras.
Elle me remercie, me dit au revoir, elle peut s'en aller maintenant, mais me d’amande avant de ré éclairer encore deux bougies pour sont enfant et elle dans la chapelle de mon chois. Là où je suis bien!
sorcière
Il fait beau, un vrai jour de printemps, nous décidons d'aller promener à la campagne.
Nous nous arrêtons près de ruines romaine. Il y a un haut monument, la pancarte indique que c'est une construction à l'intention d'un défunt, mais pas enterrée là.
Après avoir regardé le monument sous toutes les coutures, on s'assoie à sont pied posé sur une pierre.
Il fait vraiment très beau, à l'abri du vent, le soleil réchauffe nos peaux et une légère brise nous rafraîchi.
Face au soleil je ferme les yeux pour profiter pleinement de ce moment de bonheur.
Maintenant cinq femmes sont devant moi.
Elles sont vêtues de longue robe blanche, une couronne de fleurs sur le front et la taille ceinturée d'un lien lâche qui descend sur les hanches.
Dans leurs mains un récipient rempli de pétales de roses. Elles dansent en cercle, pieds nus dans l'herbe tout en jetant des pétales.
Je commence à me demander qui elles sont, qu'est ce qu'elles font là et à quelle époque elles appartiennent...
J'hésite entre Celtes, Romaines ou sorcière wiccan.
Je ne sais pas trop,mon cœur finit par balancer entre Celtes et wiccan. Je n'ai pas de réponse, ça ne doit pas être important que je sache.
Ne me sentant pas concernée, j'éclaire une cigarette en étant très détendue je profite de la vision.
Sur ce l'une d'entre elles s'approche et me demande ce que je fais là?
Moi je lui explique avec le plus beau de mes sourires:
 -je profite du soleil en vous regardant et je fume une cigarette
- Ah non, ce n’est pas possible. Tu t'empoisonnes, tes énergies descendent, comment veux tu recevoir ce que l'on te donne?
-ho, c'est pour moi? Merci beaucoup, je n'avais pas compris, je m'excuse et accepte de recevoir.
Les pétales ne sont plus c'est de l'eau magique à la place et elle m'en asperge.
Je sens l'éclaboussure de l'eau, elle pétille comme tout plein de paillettes, j'ai l'impression que ça nettoie quelque chose... il se passe des choses en moi, mais ne comprend pas tout.
Je la remercie, promet d'essayer d'arrêter la cigarette et il est temps de partir.
Encore une jolie rencontre et un très beau moment partager avec ce que je pense être mes sœurs sorcières